Numéros PMU

Statistiques et simulations sur les numéros PMU dans les courses hippiques

Qui n’est pas tenté de jouer de temps en temps, ou régulièrement, un numéro fétiche, ou plusieurs, ou bien une date dans les courses hippiques, au même titre qu’au loto ou tout autre jeu de tirage ? Quel turfiste ne s’est pas dit un jour devant une page blanche destinée à faire le papier d’une course impossible à déchiffrer : « J’aurai autant de chance en jouant ma date de naissance ! » ? Et enfin, qui n’est pas convaincu que les plus gros gains aux courses hippiques sont obtenus en jouant de cette façon, aussi improbable qu’elle puisse paraître ?

En effet, comment peut-on faire un ticket de tiercé ou trio avec 3 chevaux à 35/1, 64/1 et 49/1 ? Ce n’est qu’en jouant une date de naissance ou de mariage, ou des numéros fétiches choisis par n’importe quel moyen autre que l’analyse logique de la course ou le suivi d’un pronostic !

Même si ce qui va suivre risque de faire bondir les puristes, il faut bien admettre que faire appel au hasard des chiffres pour jouer aux courses hippiques n’est pas totalement absurde, et un grand nombre de joueurs le font. Dans la plupart des cas ces mises incertaines vont remplir la poche des véritables turfistes qui se donnent la peine de faire le papier sérieusement ou qui jouent avec méthode. Mais de temps en temps c’est le contraire, les arrivées improbables, et il y en a quand même assez souvent, vont remplir les poches des joueurs de dates ou de numéros significatifs pour eux au détriment des professionnels du pari hippique. C’est comme ça ! Dont acte !

Alors qu’en est-il exactement des numéros PMU attribués aux chevaux dans une course hippique ? Hormis le cas particulier des courses de trot à l’autostart où le numéro PMU correspond au numéro de corde (voir la page « Numéros de corde« ), dans les autres courses ce numéro n’a pas de relation avec la corde. Et pourtant, contre toute logique hippique, certains numéros sortent statistiquement plus que d’autres, et cela peut s’analyser par hippodrome, par discipline et par période.

Statistiques sur les numéros PMU

Le site CALCUL-REPORT a élaboré une application en ligne permettant de calculer des statistiques sur les numéros PMU des chevaux. Ce programme gratuit permet d’interroger la base de données des courses hippiques constituée par Calcul-Report depuis le 1er décembre 2006, soit sur une historique de plus de 45.000 courses ! C’est ce qu’on appelle « avoir du recul »…

Cette base de données des courses hippiques peut s’interroger :

  • de date à date pour étudier un meeting ou une saison en particulier
  • par hippodrome
  • avec ou sans les courses en nocturne
  • en choisissant le nombre de positions à étudier
  • par discipline (obstacles, plat ou trot)

Les critères de choix des statistiques à générer se fait via ce formulaire :

Formulaire d'obtention des statistiques sur les numéros PMU des chevaux
Formulaire d’obtention des statistiques sur les numéros PMU des chevaux

Une fois les statistiques calculées elles affichent les résultats suivants :

  • les 3 premiers numéros arrivés de chaque course
  • les rapports aux jeux simples gagnant et placé
  • pour chaque numéro PMU :
    • réussite,
    • rapports,
    • écarts
  • un tableau de synthèse classant les résultats par fréquence d’arrivée, rapports et écarts

sous cette forme :

Résultats des statistiques sur les numéros PMU dans les courses hippiques
Résultats des statistiques sur les numéros PMU dans les courses hippiques
Simulations sur les numéros PMU

Comble du bonheur turfiste : l’application ne s’arrête pas là ! Elle vous permet d’effectuer des simulations sur les résultats obtenus. Un exemple : vous jouez le 2 et le 4 aux jeux simples parce que l’amour  de votre vie est née un 2 avril ou un 4 février, ou encore en 1942, bref, peu importe la raison, c’est votre choix. Alors qu’en est-il des chances de sortir de ces numéros et quels espoirs de gains pouvez-vous en tirer ?

En soumettant ces deux numéros à la question sur différentes périodes on finit par découvrir que lors du meeting d’été de Deauville ce sont les deux numéros le plus souvent à l’arrivée ! Chic ! Et enfin la question bassement matérielle, mais ô combien essentielle pour le porte-monnaie : est-il rentable de jouer le 2 et le 4 au jeu simple, et comment ? Au bout de quelques clics on arrive à la simulation suivante : qu’en est-il aux jeux simples gagnant et placé avec une montante (gestion financière de plus 1 mise unitaire après chaque pari perdu et redémarrage à 1 mise unitaire après un gain) pour une mise unitaire de 5 euros ? Comme ceci :

Paramètres de simulation sur les numéros PMU
Paramètres de simulation sur les numéros PMU

Et voici le verdict :

Résultats d'une simulation sur les numéros PMU dans les courses hippiques
Résultats d’une simulation sur les numéros PMU dans les courses hippiques

Soit 622,50 € + 1.230,00 € = 1.852,50 € de gains nets (mises déduites) au JSG, mais en jouant contre soi-même (pas bon ça…) et avec des écarts et découverts maxi assez élevés. Ou bien 504,00 € + 151,00 € = 655,00 € de gains nets (mises déduites) au JSP, avec un écart maxi de 9 courses (moins de 2 réunions) et un découvert maxi de 270 € pour chaque numéro. Tiens et si on jouait le 4 gagnant et le 2 placé…? Si votre budget est d’accord pourquoi pas ? Peu importe votre choix final, vous savez maintenant quoi espérer, statistiquement parlant, en jouant vos numéros fétiches, c’est le but de cette application.

Gardez tout de même à l’esprit que les performances passées ne constituent en rien une garantie pour l’avenir…!

Pour profiter GRATUITEMENT de cette application en ligne rendez vous sur le site CALCUL-REPORT, ouvrez gratuitement un compte et lancez-vous…!